Ce que coûte une transformation numérique ratée

CC0 Creative Commons

Que se passe-t-il quand une entreprise échoue dans sa digitalisation? C’est à cette épineuse question qu’a tenté de répondre Fujitsu, dans une étude intitulée The Digital Transformation PACT (People Actions Collaboration Technology). Celle-ci a été menée à l’échelle mondiale par Censuswide pour Fujitsu auprès de plus de 1600 dirigeants (150 Français) dans plusieurs secteurs (public, vente, finances, industrie). La plupart sont d’accord sur le constat initial : 84% reconnaissent que leurs clients attendent de leur part une digitalisation accrue. Pour y parvenir, elles sont autant à prendre des mesures (formation par exemple), afin d’améliorer la compétence informatique de leurs employés.

La technologie n’est pas considérée comme le maillon essentiel de la chaine du changement : seule 1 entreprise sur 5 la place en tête, derrière notamment le facteur humain. « La technologie peut être un véritable moteur de transformation, mais tirer le meilleur du digital exige davantage que des outils technologiques dernier cri », confirme Duncan Tait, PDG, directeur des zones Amérique et EMEIA chez Fujitsu. Les entreprises s’intéressent à la technologie essentiellement sur les questions de cybersécurité. Selon les auteurs de l’étude, cette faible proportion montre que les entreprises sont de plus en plus matures, et sont passées à l’étape suivante. La collaboration est ainsi un moyen d’entamer leur transformation numérique : six entreprises sur dix travaillent avec leurs clients et partenaires (experts technologiques notamment). Continue reading “Ce que coûte une transformation numérique ratée”

Comment Norauto a passé sa comptabilité sur le Web avec Unit4

Exploitant Unit4 Financials (ex-Coda) depuis 1998, Norauto est passé d’une version client lourd (v11) à une version cloud (v13). Le projet a duré un an, de juillet 2016 à juillet 2017. La décision a été prise par la DSI internationale, laquelle chapeaute l’ensemble des besoins des pays. Même si l’entreprise était cliente depuis 1998, la DSI s’est posé la question de savoir si le spécialiste de l’entretien et de l’équipement automobile devait conserver Unit4, ou opter pour une autre solution. Sept pays étaient concernés par cette migration. Ce qui a motivé Norauto, c’est justement d’avoir une interface commune pour les sept pays, et de disposer en permanence et simultanément de la dernière version de l’application. Si le socle de Unit4 Financials est commun, cela n’évite pas des développements spécifiques à certains pays. En France par exemple, le FEC (Fichier des écritures comptables) est un document à remettre à l’administration. Autre développement, un outil permet d’aller chercher de l’information dans Unit4 Financials pour l’envoyer sous Cognos et la mettre à disposition des magasins. Au Portugal, le système de facturation électronique SAFT-PT est obligatoire. En France, une centaine d’utilisateurs se servent de Unit4 Financials, répartis dans plusieurs équipes : comptabilité fournisseurs, prestations de services, entretien des bâtiments, immobilisations, comptabilité clients…

Le passage à la version SaaS de Unit4 Financials signifiait un changement d’ergonomie, ce qui a nécessité la formation des collaborateurs. Les flux financiers avec SAP et Kyriba (trésorerie) ont dû être modifiés par les équipes informatiques, tous les échanges s’effectuant désormais par web services.

Continue reading “Comment Norauto a passé sa comptabilité sur le Web avec Unit4”