Du nouveau dans les processeurs pour serveurs

Même si la course au GHz est depuis longtemps terminée, les fabricants de processeurs, Intel et AMD en tête, continuent d’innover au profit des constructeurs de serveurs. Dell s’appuie ainsi sur des puces AMD EPYC pour ses trois derniers serveurs. L’annonce est remarquable tant Dell fait rarement d’infidélités à Intel pour ses machines. Ce choix s’explique par un ratio performances/prix meilleur par rapport à un processeur Intel, et par un nombre de machines virtuelles supportées plus élevé -d’où un coût moindre pour les clients. Des clients à chercher du côté des entreprises ayant de forts besoins en calcul numérique et logiquement en virtualisation. Techniquement, les serveurs PowerEdge sont disponibles en version mono ou bi-processeurs, disposent de 8 à 32 coeurs par processeurs et supportent 4 To de mémoire vive.

Peu de temps après cette annonce, Intel a dévoilé une nouvelle version de son processeur Xeon D. Il mise sur la faible consommation énergétique, destinant cette puce aux serveurs Web ou pour les telcos. Reste que ces serveurs restent touchés par les failles Meltdown et Spectre, les processeurs d’AMD étant nettement moins affectés.

Intel cherche à séduire les fournisseurs cloud, qui pourraient être de plus en en attirés par les processeurs conçus sur une architecture ARM. Celle-ci est réputée pour sa faible consommation énergétique, et est par exemple à la base des puces Apple embarquées dans les iPhone. Mais c’est surtout les organisations nécessitant de vastes datacenters qui s’intéressent à cette architecture. Renée James, ex-présidente du board  – et non CEO – d’Intel (2013-2015), ne s’y est pas trompée, puisqu’elle a pris la tête de la jeune entreprise Ampere Computing. Celle-ci est soutenue par le fonds d’investissement Carlyle et son équipe dirigeante comprend d’anciens d’Intel et d’Apple. Ampere Computing compte livrer ses premiers processeurs à base d’architecture ARM en milieu d’année, avec pour élément différenciant des performances et une quantité de mémoire supportée plus élevées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *