Du nouveau dans les processeurs pour serveurs

Même si la course au GHz est depuis longtemps terminée, les fabricants de processeurs, Intel et AMD en tête, continuent d’innover au profit des constructeurs de serveurs. Dell s’appuie ainsi sur des puces AMD EPYC pour ses trois derniers serveurs. L’annonce est remarquable tant Dell fait rarement d’infidélités à Intel pour ses machines. Ce choix s’explique par un ratio performances/prix meilleur par rapport à un processeur Intel, et par un nombre de machines virtuelles supportées plus élevé -d’où un coût moindre pour les clients. Des clients à chercher du côté des entreprises ayant de forts besoins en calcul numérique et logiquement en virtualisation. Techniquement, les serveurs PowerEdge sont disponibles en version mono ou bi-processeurs, disposent de 8 à 32 coeurs par processeurs et supportent 4 To de mémoire vive.

Peu de temps après cette annonce, Intel a dévoilé une nouvelle version de son processeur Xeon D. Il mise sur la faible consommation énergétique, destinant cette puce aux serveurs Web ou pour les telcos. Reste que ces serveurs restent touchés par les failles Meltdown et Spectre, les processeurs d’AMD étant nettement moins affectés.

Continue reading “Du nouveau dans les processeurs pour serveurs”

Le plein de processeurs pour l’intelligence artificielle

Si l’intelligence artificielle (IA) va bouleverser le développement logiciel, elle intéresse aussi au plus haut point les fabricants de processeurs. Le dernier en date à faire des annonces dans ce domaine n’est autre qu’Intel. Il a présenté fin octobre sa première puce dédiée à l’IA, dénommée  Nervana Neural Network Processor (Nervana NNP). Elle est en fait issue de travaux réalisés par la start-up Nervana, rachetée l’été dernier par Intel. Son processeur n’est pour l’heure fourni qu’à quelques partenaires, le premier d’entre eux étant Facebook qui participe au développement de la puce. Le réseau social s’intéresse sans surprise de près à l’IA et au deep learning, avec à sa tête l’expert français du domaine Yann Le Cun.

Techniquement, la puce Nervana NNP dispose d’une architecture mémoire novatrice, un nouveau format de données destiné à optimiser le calcul en parallèle et peut facilement fonctionner en grappe. Continue reading “Le plein de processeurs pour l’intelligence artificielle”