AutoML, l’intelligence artificielle à la portée de presque tous

Lancé en version alpha, AutoML Vision est un service permettant aux développeurs de construire des algorithmes de reconnaissance d’images. AutoML avait été présenté en novembre dernier par des chercheurs de Google. AutoML est en fait un réseau de neurones généraliste, capable de créer des intelligences artificielles spécialisées, dont Vision est un exemple.

L’automne dernier, Google avait démontré que NASNet -l’application à l’origine d’AutoML Vision- s’était révélé plus efficace que n’importe quelle autre intelligence artificielle, sur les jeux d’images de tests bien connus que sont imageNet et Common Objects in COntext (COCO).

Dans la pratique, un développeur fournit à AutoML Vision une image avec des tags (une veste en cuir noir, par exemple), et l’IA crée un algorithme de reconnaissance de vestes. Le genre d’outils qui intéresse les sites de e-commerce, mais aussi le véhicule autonome. Selon Google, il faudrait compter environ une journée pour mettre au point une application prête à la production.

Continue reading “AutoML, l’intelligence artificielle à la portée de presque tous”

Ce qui se passera en 2018 en matière de cybersécurité

Chaque début d’année est l’occasion pour les fournisseurs IT et cabinets d’analystes de publier leurs prévisions. 2018 n’échappe pas à la règle, et nombreuses sont les études prédisant l’avenir du cloud, du stockage ou de l’intelligence artificielle en passant par le deep learning. S’il est un domaine qui fait l’unanimité, c’est celui de la cybersécurité. Il est vrai que 2017 a sans doute échaudé un peu plus les entreprises, avec par exemple les attaques mondiales Wannacry ou Petya, représentant une menace de plus en plus en vogue, celle des ransomwares. Cette menace s’accentuera en 2018, selon les laboratoires de Sophos : les ransomwares sont disponibles plus facilement sur le Dark net (as a service, comme tout bon logiciel en ligne), et attaqueront Windows mais aussi Android (les Mac et iPhone restant grandement épargnés). Sur les mobiles fonctionnant avec Android, le but des malfaiteurs n’est pas tant de crypter les données présentes sur le téléphone, mais tout simplement de verrouiller celui-ci. Selon McAfee, les ransomwares n’auront plus d’ailleurs comme unique objectif l’extorsion d’argent, mais aussi le sabotage d’entreprises sensibles, le secteur de la santé étant toujours celui qui intéresse le plus les pirates.  Continue reading “Ce qui se passera en 2018 en matière de cybersécurité”