CRM : mesurez-vous à vos concurrents

Où en êtes-vous dans votre gestion de la relation-client (CRM)? Selon le baromètre 2017 croissance et digital de l’Acsel, paru début octobre et réalisé sur un panel d’entreprises de 1 à 5000 salariés, 48% des entreprises en croissance utilisent un outil de CRM, contre seulement 11% des entreprises en décroissance. Même constat pour la messagerie instantanée : 33% de celles en croissance s’en servent, contre 11% de celles en décroissance.

Alors pour savoir où en sont les entreprises dans leur transformation digitale, Salesforce propose l’indice de relation client. Venant du numéro 1 du CRM en ligne, la démarche fait il est vrai partie d’une stratégie de brand content pour attirer des prospects. Il n’empêche que le « test », qui s’adresse plus aux PME (entreprises de moins de 1000 salariés) qu’aux ETI, est intéressant à plus d’un titre. Il a le mérite d’être clair et rapide à remplir (à peine 25 questions, ce qui prend moins de dix minutes). Il évalue la maturité des entreprises dans cinq domaines : ventes, marketing, collaboratif, service client et analytics.  Continue reading “CRM : mesurez-vous à vos concurrents”

Le plein de processeurs pour l’intelligence artificielle

Si l’intelligence artificielle (IA) va bouleverser le développement logiciel, elle intéresse aussi au plus haut point les fabricants de processeurs. Le dernier en date à faire des annonces dans ce domaine n’est autre qu’Intel. Il a présenté fin octobre sa première puce dédiée à l’IA, dénommée  Nervana Neural Network Processor (Nervana NNP). Elle est en fait issue de travaux réalisés par la start-up Nervana, rachetée l’été dernier par Intel. Son processeur n’est pour l’heure fourni qu’à quelques partenaires, le premier d’entre eux étant Facebook qui participe au développement de la puce. Le réseau social s’intéresse sans surprise de près à l’IA et au deep learning, avec à sa tête l’expert français du domaine Yann Le Cun.

Techniquement, la puce Nervana NNP dispose d’une architecture mémoire novatrice, un nouveau format de données destiné à optimiser le calcul en parallèle et peut facilement fonctionner en grappe. Continue reading “Le plein de processeurs pour l’intelligence artificielle”

Les nouveaux défis du DAF

Quelles sont les grandes problématiques auxquelles sont et seront confrontés les directeurs administratifs et financiers (DAF)? Tel était le sujet de la table ronde organisée par l’éditeur Unit4 la semaine dernière, lors de sa conférence utilisateurs Connect à Paris. Il est un point sur lequel tous les DAF étaient d’accord : une accélération des demandes, avec un niveau de qualité et de sécurité tout autant à la hausse. Et cela, dans un univers de plus en plus international, avec des contraintes règlementaires différentes : « chaque pays a sa règle qui est bien évidemment la meilleure du monde puisqu’elle est appliquée dans ce pays. Mais elle est parfois difficilement conciliable d’un pays à un autre », relève Marc De Maria-Martin, DAF d’Ingerop. Or la mondialisation, et le caractère intrinsèquement international du numérique, a pour conséquence l’arrivée de nouveaux acteurs, accélérée par la dématérialisation : « créer un portefeuille de services financiers en proposant à un investisseur des offres adaptées à son profil est très simple », affirme Oliver Courtois, DAF d’AXA-IM. Continue reading “Les nouveaux défis du DAF”

Apple et GE s’associent pour proposer des applications industrielles Predix sur iPhone et iPad

  Apple et GE annoncent avoir conclu un partenariat ayant pour objectif de fournir sur iPhone et sur iPad des applications industrielles puissantes conçues pour apporter des données prédictives et des analytics à partir de Predix, la plateforme d’Internet Industriel des objets (IIoT) de GE. Les deux sociétés ont dévoilé un nouveau kit de développement de logiciels (SDK, « Software Development Kit ») Predix pour iOS qui offre aux développeurs les outils nécessaires pour concevoir leurs propres applications d’IoT industriel.

 

 « GE est un partenaire idéal qui possède une histoire riche en matière d’innovation dans le monde industriel, notamment dans les domaines comme l’aviation, la fabrication, la santé et l’énergie », a déclaré Tim Cook, PDG d’Apple. « Ensemble, Apple et GEchangent fondamentalement le fonctionnement du monde industriel en combinant la plate-forme Predix de GE avec la puissance et la simplicité de l’iPhone et de l’iPad. » « Le partenariat entre Apple et GE fournit aux développeurs les outils nécessaires pour créer eux-mêmes des applications puissantes d’IoT industriel », a déclaré John Flannery, Président et CEO de GE. (…/…)

 

Réalité augmentée : les défis à surmonter avant une adoption de masse

Par  Tim Sherwood, VP Mobile Market Development and Strategy, Tata Communications

Les dernières applications de réalité augmentée créent une certaine excitation chez les technophiles, mais seulement de courte durée. Cette baisse d’engouement est due au fait que ces applications n’apportent qu’un plaisir éphémère et que les limites de la techno rattrapent vite les utilisateurs. En effet, la plupart ne permet qu’une interaction à sens unique et très limitée en termes de contenu. Pour que la réalité augmentée devienne véritablement ancrée dans les usages, elle doit pouvoir offrir des interactions multiples ainsi que mieux contextualiser l’environnement et le comportement de l’utilisateur. Cela permettra de tirer parti du potentiel de la réalité augmentée et surtout de pouvoir l’utiliser entre plusieurs applications et scénarios. Mais pour y arriver, cette technologie doit d’abord contourner les nombreux freins à son déploiement.

Comme pour de nombreuses technologies auparavant, les défis restent les mêmes : manque de normes technologiques, variété du matériel et des systèmes d’exploitation, création de contenus limitée sans réelle valeur ajoutée, défaillances dans le suivi du mouvement 3D ou l’optique… Ces défis seront résolus au fur et mesure que la technologie évolue et devient mature mais également lorsque les entreprises commenceront à investir et croire en elle.  Continue reading “Réalité augmentée : les défis à surmonter avant une adoption de masse”

Facebook Workplace est-il prêt pour l’entreprise?

Il y a un an, Facebook lançait son réseau social pour entreprise (RSE), Workplace. Pour rappel, cet outil accessible depuis un navigateur Internet propose de collaborer en temps réel avec ses collaborateurs, avec par exemple des fonctions de diffusion de videos « en direct » ou de suivi d’activités des participants. Le tout dans une interface que les utilisateurs connaissent bien (celle de Facebook) mais avec une sécurité renforcée (Workplace est totalement dissocié du réseau social grand public). Sur ce point, Facebook a annoncé début octobre que Workplace avait été certifié ISO27001, standard international en termes de sécurité. 

De fait, comme l’indiquait Lecko dans son Etat de l’art des réseaux sociaux d’entreprise (Tome 9, janvier 2017), « sans être une révolution fonctionnelle, les usages pertinents visés, ainsi que la qualité de la mise en scène de la plateforme que l’on connaît tous, placent cette dernière dans les leaders du marché ».  Autre avantage de Facebook : le géant est habitué à supporter un très grand nombre d’utilisateurs, et la montée en charge ne posera aucun problème sur Workplace.

Continue reading “Facebook Workplace est-il prêt pour l’entreprise?”

Dassault Systèmes annonce la disponibilité de SOLIDWORKS 2018

Dassault Systèmes annonce la disponibilité de Solidworks 2018 nouvelle version de son portefeuille d’applications de conception et d’ingénierie en 3D. En fournissant une solution de bout en bout gérant le processus complet de la conception à la fabrication, Solidworks 2018  permet aux entreprises de toutes tailles de redéfinir la façon dont leurs pièces et leurs produits sont fabriqués, mais aussi de lancer rapidement sur le marché des idées innovantes à l’ère de l’économie « d’expérience ».

 

  • Cette nouvelle version du portefeuille de conception et d’ingénierie 3D intègre le processus complet de la conception à la fabrication, et s’enrichit de la technologie Solidworks CAM

 

  • La simplification de l’interaction entre disciplines tout au long du workflow de développement produits accélère l’innovation et améliore les résultats

 

  • De nouvelles solutions de bout en bout complémentaires seront progressivement déployées  (…/…)

 

Deux ou trois choses à savoir sur la blockchain…

On le sait, la blockchain suscite de nombreux espoirs en termes de transactions sécurisées, de traçabilité, de simplification administrative. Intrinsèquement, les données de la blockchain sont infalsifiables, hormis en cas de la fameuse attaque des « 51% ». Pour rappel, il suffit que plus de la moitié des noeuds (les participants) se regroupent pour contrôler la chaine de blocs et ainsi empêchent la validation des transactions futures et remettent en cause celles passées. Heureusement, cette prise de contrôle n’est possible que dans une chaine de blocs publique. Dans son équivalente privée -celle exploitée par les services financiers-, les participants sont authentifiés avant de pouvoir intégrer la blockchain et de lire, valider, soumettre une transaction. Ce qui n’est certes pas sans danger, car une usurpation d’identité est toujours possible. C’est une différence fondamentale dans le fonctionnement de ces blockchains : dans la publique, un noeud est accepté lorsqu’il qu’il est parvenu à résoudre une équation mathématique complexe, exigeant beaucoup de ressources de calcul – c’est la preuve de travail (PoW), qui sert de consensus. Dans la privée, le consensus a lieu par d’autres méthodes plus rapides, telle la preuve d’autorité (PoA). Certaines fonctions peuvent être réservées à certains noeuds : seuls un nombre restreint seront par exemple autorisés à vérifier une transaction. D’où une première précaution : disposer d’une communication fiable et sécurisée vers ces noeuds afin qu’ils puissent communiquer en permanence, au risque sinon d’interrompre la chaine.  Et s’assurer qu’un nombre suffisant de noeuds sera en permanence disponible pour assurer un fonctionnement en continue. Autrement dit, l’infrastructure technique (stockage, réseau…) soutenant une chaine de blocs est relativement lourde, et nécessite d’être correctement dimensionnée pour éviter tout engorgement comme cela s’est produit lors de l’ICO (Initial coin offering) de The Bancor Foundation. Du coup, « si de grands groupes ont mis en oeuvre des POC (Proof of concept), ils se sont arrêtés au moment de la mise en production », relève Jean-Luc Antoine, CTO Financial services chez Capgemini. Continue reading “Deux ou trois choses à savoir sur la blockchain…”

Télémédecine : quels sont les freins en France ?

Par Mathilde Le Rouzic, co-fondatrice de la startup Hellocare

Depuis le décret n°2010-1229 du 19 octobre 2010 relatif à la télémédecine, nous pouvons constater que les limites de la télémédecine restent les mêmes depuis 7 ans. Pourtant aujourd’hui, il n’existe plus aucun frein technologique, puisque des plateformes fonctionnelles et sécurisées ont vu le jour, mais des freins institutionnels et économiques. Si la France ne résout pas rapidement ces problèmes, le risque de voir des solutions étrangères prendre le pas et distancer les solutions françaises devient de plus en plus réel. Il est important d’apporter des solutions aux nombreuses limites que rencontrent les acteurs de la télémédecine en France. Quelles sont-elles et quelles solutions existent pour y répondre ?

Frein  n°1 : sortir des phases d’expérimentation pour passer (enfin) à la création d’usage

C’est un fait : le marché ne décolle pas en France, alors que le besoin est identifié et existe. Depuis 2010, peu de projets « télémédecine » ont pu émerger : la plupart des initiatives se résument en projets pilotes. En effet, en 2013, 331 dispositifs de télémédecine ont été recensés*, la plupart sous l’égide des agences régionales de santé (ARS). À ce jour, peu de projets ont réussi l’épreuve de l’expérimentation. Si l’on veut pouvoir parler à un médecin en ligne et obtenir- le cas échéant une prescription médicale – il existe moins d’une petite poignée d’acteurs disposant des autorisations nécessaires pour cette activité à grande échelle.

Frein n°2 : libéraliser l’accès à la téléconsultation !

Si les expérimentations n’ont pas encore donné naissance à des champions de la télémédecine en France, c’est notamment en raison de fortes disparités sur la manière dont sont autorisés les différents projets. Les projets pilotes ne sont pas coordonnés et développés au niveau national : chaque Agence Régionale de Santé décide de l’orientation des projets sur son territoire. Par exemple, l’Île de France a accompagné la plupart des projets viables, quand d’autres ARS n’ont pas encore démarré leurs expérimentations… Continue reading “Télémédecine : quels sont les freins en France ?”

Le renouveau du langage Java

Alors que la conférence JavaOne 2017 vient de se terminer concomitamment à la clôture d’Oracle OpenWorld, le langage programmation le plus utilisé dans le monde s’apprête à connaître des chamboulements. Il est vrai que jusqu’à maintenant, les relations entre Oracle et la communauté Java ont été des plus tendues. Cette année, l’ambiance de JavaOne était nettement plus décontractée, grâce notamment à l’annonce quelques jours avant la conférence de la disponibilité de Java 9. La principale avancée est sa modularité qui va faciliter le travail des développeurs, ainsi qu’un cycle de releases accéléré (tous les 6 mois). A cela s’ajoute l’arrivée de Java EE 8. Rappelons que la version Enterprise, Java EE, n’est plus sous le contrôle d’Oracle mais sous celui de la fondation Eclipse depuis cet été. Oracle a mis en open source les tests de compatibilité Java EE (TCK, technology compatibility kits). Un changement fondamental selon le directeur exécutif d’Eclipse, Mike Milinkovich, « qui va dynamiser tout l’écosystème ». De fait, ces tests auparavant facturés par Oracle, qui permettent d’obtenir une certification, seront désormais gratuits. Oracle, qui fait partie du board d’Eclipse, participera au développement du serveur d’application Glassfish, qui fait référence en matière d’implémentation de Java EE.  Continue reading “Le renouveau du langage Java”